Statistiques sur la fréquentation de la nouvelle section sociale (SO) de l’enseignement secondaire technique (QR)

Catégories : 
Question parlementaire
Thèmes : 
Education et Enseignement
Auteurs : 
Adam Claude

Publié le

Réponse à la question parlementaire du député Claude Adam à Monsieur Claude Meisch, Ministre de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Depuis des années, les demandes d’inscriptions à la formation de l’éducateur au Lycée technique pour professions éducatives et sociales (LTPES) n’ont cessé d’augmenter et ont fini par dépasser les capacités du LTPES. Afin de parer à cette situation, Monsieur le Ministre avait annoncé la création d’une nouvelle section « sciences sociales » au régime technique de l’enseignement secondaire technique à partir de l’année scolaire 2014-2015. Cette section comprend désormais les classes de 12e et 13e « SO » et s’adresse aux élèves qui envisagent une qualification professionnelle ou des études supérieures dans le domaine des sciences sociales sans pour autant vouloir devenir éducateur diplômé.

Dans ce contexte, je me permets de poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre :

  • Combien de classes SO sont actuellement offertes, par quels lycées et dans quel régime linguistique ?
  • Combien d’élèves fréquentent actuellement la nouvelle section SO ? Quelle en est la proportion masculine et féminine ? Quels sont les effectifs précis des différentes classes SO dans chaque lycée ?
  • Quelles sections et classes de l’enseignement secondaire classique ou technique est-ce que ces élèves ont fréquenté avant de s’inscrire dans la nouvelle section sociale ?
  • Est-ce que le nombre d’enseignant-e-s est suffisant pour faire face à la demande ?
  • Quel impact est-ce que la création de la section SO a eu sur les demandes d’inscription au LTPES et plus spécifiquement en ce qui concerne sa section ED (éducateur) ? Quelle est par exemple la proportion masculine et féminine des élèves actuellement en 12e ED au LTPES et celle des classes ED des 4 années scolaires précédentes, c’est-à-dire depuis 2010/11 ?
Question parlementaire Réponse à la question parlementaire