Santé transfrontalière: La nouvelle Directive pourrait sérieusement nuire aux soins de santé

Catégories : 
Actualité
Thèmes : 
Europe Sécurité sociale et Solidarité Santé Protection du consommateur
Auteurs : 
déi gréng

Publié le

Les Verts européens ont voté contre cette directive. Ils considèrent que cette Directive mène à  une libéralisation totale et ne donne pas de moyens suffisants aux Etats membres pour préserver leurs systèmes de santé nationaux et protéger le patient.

Strasbourg, le 23 avril 2009

Le Parlement européen a voté aujourd'hui (297 pour - 120 contre - 152 abstentions) une nouvelle directive sur les soins transfrontaliers. Les Verts ont voté contre en raison du manque de base légale au-delà du "marché intérieur" (avec le risque d'un marché néolibéral dans le domaine de la santé). 

Les Verts européens sont préoccupés du fait que la proposition de Directive créé implicitement un marché unique pour les soins hospitaliers. Ils considèrent que cette Directive ne donne pas de moyens suffisants aux Etats membres pour introduire facilement un système d'autorisation préalable afin de préserver leurs systèmes de santé nationaux et protéger le patient. Les Verts souhaitent enfin obtenir une législation spécifique sur les maladies rares.

Claude Turmes, Vice-Président du Groupe des Verts/ALE et rapporteur fictif pour la commission environnement a souligné:
 
"Les Verts européens veulent renforcer les droits des patients dans l'UE et demandent que les citoyens soient correctement informés de leurs droits lorsqu'ils suivent un traitement hors de leur Etat membre d'origine. Des améliorations peuvent être apportées dans le domaine de l'information et des droits des patients. 
 
Cependant, les Verts considèrent aussi que le système qui est actuellement en place doit rester un service d'intérêt général et qu'il doit être maintenu tout en étant amélioré. Ils s'opposent à une libéralisation totale qui va surtout  à l'encontre des petits pays comme le Luxembourg qui seront plus à même de financer leur systémes de santé nationaux . C'est  la raison pour laquelle les Verts ont voté contre cette directive
".