Salaires des enseignants

Catégories : 
Question parlementaire
Thèmes : 
Education et Enseignement
Auteurs : 
Adam Claude

Publié le

Réponse à la question parlementaire du député Claude Adam à Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse et à Monsieur le Ministre de la Fonction publique

Selon mes informations, les enseignant-e-s qui entrent au service du MEN subissent une période d’attente de 3 mois ou plus avant de percevoir leur premier salaire. Ce temps d’attente, apparemment dû à des procédures administratives, pèse évidemment sur les jeunes diplômé-e-s qui, à la sortie de leurs études, doivent subvenir à leurs besoins. De plus, une seconde période d’attente de plusieurs mois s’appliquerait aux enseignant-e-s de l’enseignement secondaire lorsqu’ils commencent leur stage.

Pour ces raisons, je voudrais avoir les précisions suivantes de la part de Messieurs les Ministres :

Pouvez-vous confirmer les délais de 3 mois, voire plus, qui m’ont été rapportés par les concerné-e-s?

Dans l'affirmative:

Pour quelles raisons ces procédures administratives prennent-elles autant de temps ?

Pour quelles raisons cette période d’attente se reproduit-elle dans l’enseignement secondaire lors des débuts de stage? Est-ce que ces périodes d'attente concernent tous les nouveaux fonctionnaires entrant au service de l'Etat ou seulement les enseignant-e-s?

Ces mois d’attente sont-ils encore indispensables au traitement des dossiers des jeunes enseignant-e-s ? Des solutions sont-elles envisagées pour réduire le temps nécessaire à ces procédures administratives ?

Question parlementaire Réponse à la question parlementaire

gréng Blogs