Rentereform: Faarf bekennen!

Catégories : 
Actualité
Thèmes : 
Sécurité sociale et Solidarité
Auteurs : 
Braz Felix, Tanson Sam

Publié le

Depuis le Rentendësch en 2001, déi gréng est le seul parti à réclamer de façon constante une réforme de notre système des pensions. déi gréng demandent cette réforme pour mieux défendre les principes fondamentaux de notre assurance vieillesse : un système par répartition construit sur la solidarité intergénérationnelle avec financement tripartite (salarié, employeur, Etat). Pour le défendre, il faut assurer sa viabilité financière, c’est-à-dire la mise en équilibre des recettes et des dépenses avec des réserves rassurantes dans une perspective économique réaliste. Il faut aussi défendre la solidarité intergénérationnelle en évitant que la génération qui accède aujourd’hui au marché du travail ne soit celle qui payera demain beaucoup plus pour toucher après-demain nettement moins.

  • déi gréng regrettent qu’il ait fallu huit ans au gouvernement CSV-LSAP pour mettre sur table une réforme. déi gréng saluent néanmoins le dépôt du projet de loi 6387, projet de loi qui - enfin - pose les questions fondamentales en vue d’une réforme en profondeur du système.
  • déi gréng partagent l’analyse des défis auxquels se trouve confronté le système de pension telle que présentée dans le projet de loi 6387.
  • déi gréng ne peuvent cependant pas accepter les hypothèses du scénario d’évolution économique du Grand-Duché sur lesquelles repose cette réforme. Le gouvernement table sur une croissance économique moyenne de 3% pour la période de référence (2060) et d’une croissance de 1,5% du marché de l’emploi sur la même période.

 

Dossier de presse scénario: croissance

gréng Blogs