Pour un budget qui prépare l’avenir

Publié le

Le budget 2013 proposé par le gouvernement manque cruellement de perspectives. Comment sortir des déficits budgétaires lorsque les rentrées fiscales du commerce électronique disparaissent en 2015 ? Quels sont les politiques à réaliser prioritairement dans les domaines du logement, de la formation et de la recherche ainsi que de l’énergie et du transport ?

Le gouvernement manque de vision et n’arrive donc pas à faire adhérer la population aux réformes nécessaires pour les retraites, l’éducation ou les politiques fiscales.

C’est la politique fiscale désastreuse du PSC qui a gaspillé des recettes fiscales éphémères an cadeaux électoraux au lieu de constituer à partir de l’année 2002 un Fonds souverain pour l’avenir capable de nous aider à passer les années maigres.

Le manque d’orientation et de courage du gouvernement actuel risque fortement de reporter la charge intégrale des réformes à la période post-électorale de 2014. Une situation inacceptable pour déi gréng.

 

Dossier de presse

gréng Blogs