Membres actifs féminins dans les corps de sapeurs-pompiers au Luxembourg

Catégories : 
Question parlementaire
Thèmes : 
Femmes
Auteurs : 
Lorsché Josée

Publié le

Réponse à la question parlementaire de la députée Josée Lorsché à Monsieur le Ministre de l'Intérieur

À l’occasion de la Journée internationale de la Femme 2013, le Ministère de l'Égalité des chances (MEGA) avait lancé l’initiative « D'Fraen am Rettungswiesen: mir sinn dobaï! ». Cette campagne avait pour objectif d’encourager les femmes à s’engager davantage dans les services de secours, y inclus les corps de sapeurs-pompiers. Les rapports annuels  sur les effectifs des différents corps de sapeurs-pompiers, publiés par la Fédération Nationale des Corps de Sapeurs-Pompiers du Grand-duché de Luxembourg, n’incluent cependant pas de statistiques sur le genre des membres actifs au sein de chaque corps, sauf pour les sections des jeunes « Jugendpompjeeën ».

Selon mes informations, un corps de sapeurs-pompiers du Grand-Duché semble ne pas accepter des membres actifs féminins.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre :

  • L’impact que la campagne du MEGA sur l’engagement des femmes dans les services de secours et plus particulièrement dans les corps de sapeurs-pompiers a-t-il été analysé ?
  • Quel est l’évolution du nombre d’hommes et de femmes actifs au sein des différents corps de sapeurs-pompiers dans les années 2012, 2013 et 2014 ?
  • Monsieur le Ministre peut-il confirmer qu’un, voire plusieurs corps de sapeurs-pompiers n’acceptent pas de femmes comme membres actifs ? Dans l’affirmative, ce refus n’est-il pas contraire à la législation en vigueur et au principe d’égalité devant la loi ?
Question parlementaire Réponse à la question parlementaire

gréng Blogs