L’énergie nucléaire en France: Le Parti socialiste devant un ‘Déjà vu’ ?

Catégories : 
Actualité
Thèmes : 
Ecologie et environnement Energies

Publié le

Les récentes déclarations du Ministre Arnaud Montebourg à propos de l’avenir du nucléaire (« le nucléaire est une filière d'avenir, une énergie abordable»), soutenues par le Ministre de l’Intérieur Manuel Valls, sont scandaleuses et inacceptables.

Faut-il rappeler que durant la campagne présidentielle, François Hollande avait promis d’engager «la réduction de la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75% à 50% à l’horizon 2025», conformément à l’accord électoral qui avait été négocié dans la douleur entre le PS et les écologistes. Ces derniers défendaient une sortie du nucléaire.

Cet engagement laissait également espérer à une discussion autour de l’arrêt de la centrale de Cattenom, l’une des plus vieilles installations du parc nucléaire d’EdF avec de nombreuses pannes et manques de sécurité.

Du déjà-vu : Avec l’élection de François Mitterrand en 1981 les antinucléaires espéraient que l’annonce électorale du candidat socialiste « Cattenom ne se fera pas » serait mise en œuvre. Une promesse oubliée au lendemain de l’élection.

Nous déplorons profondément les propos des deux Ministres PS du nouveau gouvernement de François Hollande qui ont qualifié l’énergie nucléaire comme incontestable filière d’avenir. Cette attitude va à l’encontre de la politique déclarée de plusieurs pays européens, notamment l’Allemagne, la Belgique et l’Italie, ainsi que du Japon, qui suite aux graves accidents nucléaires ont décidé de sortir du nucléaire. Une attitude qui d’un point de vue économique et énergétique est franchement réactionnaire et irresponsable

Les Verts luxembourgeois demandent au Parti socialiste et au Président Hollande de désavouer sans aucune ambiguïté les propos des ministres Montebourg et Valls et de respecter l’engagement et l’accord électoral.

Les Verts luxembourgeois demandent au Premier Ministre luxembourgeois d’intervenir auprès du Gouvernement français pour lui rappeler l’opposition du peuple luxembourgeois à la Centrale nucléaire de Cattenom et la revendication claire et nette de la fermeture de cette centrale à haut risque.

communiqué de presse