Eng besser Ausbildung fir eng sécher Aarbecht

Catégories : 
Actualité
Thèmes : 
Education et Enseignement, Emploi et Travail
Auteurs : 
Bausch François, Loschetter Viviane

Publié le

De nos jours, les jeunes ont de plus en plus de difficultés pour trouver un emploi. L’une des raisons principales est l’inadéquation entre les formations professionnelles proposées et les réalités complexes du marché de travail. C’est pourquoi il faut dès lors réformer d’urgence la formation professionnelle et commencer par l’orientation des jeunes au cours de leur parcours scolaire. Il est en effet indispensable d’informer les écoliers et les étudiants sur la diversité des professions qui existent de nos jours, sur leurs perspectives d’avenir et sur es formations nécessaires. Des stages pratiques et des cursus de formations flexibles permettront de les aider dans leur choix. De plus, la langue ne doit plus constituer une barrière : toutes les formations doivent être proposées tant en allemand et en français.

(deutsche Version)

Plus de la moitié des jeunes chômeurs de moins de 26 ans ne possèdent pas de qualifications, ou celles-ci sont insuffisantes. Il faut donc prendre le problème à la racine.

 

Pour une meilleure orientation professionnelle

Un jeune qui ignore la richesse et la diversité des métiers ne pourra pas choisir une formation en adéquation avec ses compétences et ses intérêts. C’est pourquoi déi gréng veulent améliorer l’offre pour l’information et l’orientation professionnelle durant toute la durée du parcours scolaire. Parallèlement à l’orientation, nous devons également rendre la formation plus flexible afin de permettre aux jeunes qui auraient fait un mauvais choix de se réorienter sans trop de difficultés. Il faut offrir des cours spécifiques aux jeunes adultes qui ont abandonné l’école, afin de leur permettre d’obtenir un diplôme sans s’inscrire dans des écoles à l’étranger.

 

Pour un rapprochement entre monde professionnel  et école

L’école et le monde professionnel ne peuvent plus être considérés comme des univers isolés, mais doivent être rapprochés. Des stages réguliers aussi bien dans l’enseignement classique que technique permettront aux jeunes d’avoir une meilleure perspective sur le monde du travail et les aideront dans leurs choix professionnels. En complément de l’école, les Ministères de l’Education, du Travail et de l’Economie doivent également mieux collaborer afin d’anticiper l’évolution du marché de l’emploi et ainsi proposer des cursus de formation adaptés à la réalité du marché de demain.

 

Egalité de chances dans la formation professionnelle

La diversité linguistique dans la formation professionnelle constitue un problème spécifique au Luxembourg. déi gréng sont persuadés que la langue ne doit en aucun cas devenir une barrière dans la formation professionnelle. C’est pourquoi les formations pour les différents métiers doivent être proposées en allemand et en français. Ainsi, nous pourrons offrir aux jeunes des chances égales et leur permettre d’accéder à la meilleure carrière professionnelle possible.

 

>>> accédez au dossier complet: Jugend & Aarbecht

gréng Blogs