Anomalies dans le contrôle de fabrication de pièces en service sur le parc électronucléaire français

Catégories : 
Actualité
Thèmes : 
Energies
Auteurs : 
Kox Henri, Lorsché Josée

Publié le

Réponse à la question parlementaire de nos député-e-s Josée Lorsché et Henri Kox à Monsieur le Premier Ministre, à Madame la Ministre de l’Environnement et à Madame la Ministre de la Santé.

Selon un article paru dans le quotidien français Libération du 3 mai 2016 (article en annexe), le groupe nucléaire AREVA a été contraint d’annoncer la découverte d’«anomalies, en cours de caractérisation, dans le suivi des fabrications» d’une centaine de composants fabriqués dans son usine du Creusot (Saône-et-Loire), où a notamment été forgée la cuve du futur réacteur EPR de Flamanville (Manche). Dans un communiqué, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a confirmé mardi avoir été informée par Areva, le mercredi précédent, de l’existence d’«irrégularités dans le contrôle de fabrication d’environ 400 pièces produites depuis 1965, dont une cinquantaine seraient en service sur le parc électronucléaire français». Suivant ASN les «anomalies» en question pourraient être une véritable entreprise de falsification des documents techniques relatifs à la qualité des composants fabriqués chez Creusot Forge.

Dans ce contexte, nous aimerions poser les questions suivantes à Monsieur le Premier Ministre, à Madame la Ministre de l’Environnementet à Madame la Ministre de la Santé :

1.    Est-ce que Monsieur le Premier Ministre et Mesdames les Ministres sont au courant de ces révélations par le journal Libération et est-ce que vous pouvez confirmer ces informations ?

2.    Est-ce que le Gouvernement luxembourgeois est disposé à demander aux autorités françaises toutes les précisions nécessaires concernant ces anomalies et notamment si la centrale nucléaire de Cattenom a également été équipée par des composants fabriqués dans l’usine de Creusot ?

Question parlementaire Réponse à la question parlementaire

gréng Blogs