Alarme et évacuation partielle à Cattenom

Catégories : 
Actualité
Thèmes : 
Energies, Santé
Auteurs : 
Kox Henri, Lorsché Josée

Publié le

Réponse à la question parlementaire urgente de nos député-e-s Josée Lorsché et Henri Kox

Cet après-midi, des médias annonçaient la nouvelle très préoccupante d’une évacuation partielle de la centrale nucléaire de Cattenom. En effet, suite au déclenchement d’une alarme dans le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Cattenom lors de travaux de maintenance, des techniciens ont dû être évacués en matinée et se soumettre à un examen médical radiologique. Or, en début d'après-midi - et ce malgré des demandes répétées de journalistes – la direction de la centrale de Cattenom ne fournissait toujours pas d’information au public. La raison du déclenchement de la balise d’alarme reste donc toujours inconnue. Face à cette politique de communication très minimaliste, il est logique que la crainte des gens augmente et qu’ils se demandent si cette alarme n’est pas bien plus sérieuse que celle de mercredi dernier au réacteur n°1, qui s’était finalement révélée être une fausse alerte.

Dans ce contexte, nous aimerions avoir les renseignements suivants de la part de Madame la Ministre de l’Environnement et de Madame la Ministre de la Santé :

1.    Est-ce que les autorités luxembourgeoises ont-été immédiatement informées de cet incident ?

2.    Pour quelle raison l’alarme s’est-elle déclenchée au niveau du réacteur n°3 ?

3.    S’il ne s’agissait pas d’une fausse alerte, est-ce qu’il y a eu une contamination radioactive du personnel ou une fuite radioactive dans l’environnement ?

4.    En cas de nouvelle fausse alerte : Est-ce normal que les responsables de la centrale nécessitent plus qu’une demi-journée pour déterminer finalement qu’il s’agit d’une fausse alerte ?

5.    Ne faudrait-il pas améliorer la politique de communication de la centrale ?

 

Question parlementaire urgente Réponse à la question parlementaire

gréng Blogs